Missionnaires de la miséricorde divine
http://misericordedivine.fr/Action-de-grace-pour-les-10-ans-des-Missionnaires-de-la-Misericorde-et-de-la
      Action de grâce pour les 10 ans des Missionnaires de la Miséricorde et de la (...)

Action de grâce pour les 10 ans des Missionnaires de la Miséricorde et de la paroisse personelle St François de Paule

Aujourd’hui nous sommes dix-sept, cinq prêtres, un frère, dix séminaristes et n’oublions pas une vierge consacrée du diocèse qui vit sa spiritualité en lien avec notre société.


Nous avons maintenant trois lieux de culte, Toulon, Marseille et Draguignan. De plus, Mgr Rey, Mgr Pontier et Mgr Ravel nous ont confié des aumôneries : faculté de droit, collège sous contrat et école primaire hors contrat, hôpital, école paramédicale des armées, secrétariat du conseil presbytéral, scoutisme, responsabilité des JMJ et même un pub... C’est une grâce pour la communauté de pouvoir vivre de ces apostolats en plus de la paroisse.

Merci à Mgr Rey d’avoir érigé la première paroisse personnelle de forme extraordinaire en Europe. Grâce à lui nous sortons de la simple tolérance, il s’agit d’avoir les mêmes droits et devoirs que les autres paroisses. La reconnaissance de la paroisse personnelle pour la forme extraordinaire permet de connaître un enrichissement dans l’Eglise, de vivre la liturgie en meilleure communion avec le diocèse mais aussi de développer un esprit missionnaire.

L’approbation de la Société des Missionnaires comme association sacerdotale de droit diocésain est aussi une bénédiction, même s’il ne va pas sans difficultés de vivre du charisme de la liturgie tridentine avec une formation dans un séminaire diocésain.

Encourager un apostolat auprès des musulmans est aussi une première en France depuis le concile car l’islam est un vrai défi pour l’avenir de l’Eglise en Europe. Annoncer le mystère du Christ à des frères d’une autre religion a été perçu comme une provocation. Je suis cependant convaincu que la mission de dialogue et d’annonce auprès des musulmans va devenir un enjeu fondamental dans les prochaines années pour l’Eglise de France. Si Dieu veut, une famille entière anciennement musulmane recevra bientôt le baptême à la paroisse.

En cette année du Jubilé de la Miséricorde Divine, puissions-nous mieux vivre notre charisme principal, la spiritualité du troisième millénaire, comme disait Saint Jean Paul II ou l’ultime planche de salut pour l’humanité comme le révélait Notre Seigneur à sainte Faustine !

Si nous devions résumer par une sentence la finalité de notre communauté et de nos paroisses, ce serait :
"Annoncer à tous l’infinie Miséricorde du Seigneur "

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France