Missionnaires de la miséricorde divine
http://misericordedivine.fr/Chronique-de-mars-a-mai-2016
      Chronique de mars à mai 2016

Chronique de mars à mai 2016

Voici les événements de la communauté pendant les mois de mars à mai 2016


Du vendredi 4 mars au samedi 5 mars : « 24 heures pour le Seigneur », à l’initiative du Saint-Père, sont vécues dans plusieurs points du diocèse. Les Missionnaires de la Miséricorde et la paroisse Saint-François-de-Paule animent notamment une heure d’adoration à la cathédrale de Toulon, après le beau témoignage de Sœur Marie-Simon Pierre, guérie miraculeusement par l’intercession de saint Jean-Paul II.

Samedi 5 et dimanche 6 mars : la communauté organise une récollection pour ses paroisses de Marseille, Toulon et Draguignan. Parents et enfants bénéficient d’un temps de prière, d’une veillée et d’une détente dans le beau domaine salésien de La Navarre. Voilà un moment privilégié pour se préparer aux jours saints tout en vivant l’unité paroissiale.

Vendredi 11 mars : Hugues de Franclieu reçoit le sous-diaconat des mains de Mgr Rey, à l’église Saint-François-de-Paule. Une nouvelle étape franchie pour le plus ancien des séminaristes qui aura fini ses études dans trois mois !

Dimanche 20 mars : la communauté a la joie d’accueillir le père André-Marie du Sacré-Cœur, des Chanoines réguliers de la Mère de Dieu (Abbaye de Lagrasse). Il est invité par l’abbé Loiseau à célébrer et prêcher pour le dimanche des Rameaux. Plein d’une authentique espérance, son sermon est particulièrement adapté à la foule nombreuse de ce dimanche !

Du lundi 21 au mercredi 23 mars : les séminaristes du diocèse sont en retraite de préparation au Triduum pascal. Elle est prêchée par le père Nicolas Buttet, prêtre du diocèse de Toulon et fondateur de la Communauté Eucharistein. Centrées sur le réalisme du mystère de la Rédemption, les conférences du Père Buttet sont remplies de perles et d’anecdotes qui réchauffent le cœur de tous les séminaristes.

Mercredi 23 mars : le soir, les habitants du quartier ont à nouveau droit à la grande procession des prêtres qui va de l’église Saint-François-de-Paule jusqu’à la cathédrale de Toulon, au chant des litanies du Sacré-Cœur. S’ensuit la messe chrismale, majestueuse et recueillie.

Jeudi saint : l’abbé Montfort a l’honneur de rejoindre les abbés Gillet et Molin à la paroisse Saint-Charles de Marseille pour aider au service liturgique du Triduum.

Samedi saint : la paroisse Saint-François-de-Paule a la joie d’accueillir en son sein toute une famille d’origine algérienne, baptisée dans la nuit de Pâques après une belle préparation. C’est un événement majeur et plein d’espérance pour la paroisse. A Marseille, un catéchumène est également baptisé.

Lundi de Pâques : la communauté passe le lundi de Pâques à Marseille, en compagnie de l’abbé Vojtek, professeur de spiritualité des propédeutes de la communauté. Nous visitons notamment le Fort-Saint-Jean et la magnifique abbaye Saint-Victor.

Mardi de Pâques : les prêtres de la communauté et les séminaristes de deuxième cycle se rendent à Versailles pour l’enterrement de M. Raphaël Dubrule, père de l’abbé, rappelé à Dieu le dimanche des Rameaux. En présence de nombreux prêtres, dont ceux de Notre-Dame-des-Armées, l’abbé Dubrule célèbre la messe de funérailles de son père dans l’église Sainte-Jeanne-d’Arc devant une grande assistance. Prions pour lui et pour toute sa famille.

Dimanche 3 avril : dimanche de la Miséricorde ! La communauté des Missionnaires, la Confrérie des Pénitents noirs et toute la paroisse renouvellent leur consécration à la Miséricorde divine lors de la grand-messe du matin. Ce jour solennel, à l’occasion duquel Notre Seigneur promet d’abondantes grâces pour le monde et les pécheurs, se poursuit avec l’heure de la Miséricorde à 15h et un concert de chants à la Miséricorde donné par… les Missionnaires ! Des vêpres solennelles clôturent cette journée de prière et de joie.

Du lundi 4 au vendredi 8 avril : tous les séminaristes sont en session communautaire au monastère Sainte-Madeleine du Barroux. Tous… ? Non. Les abbés Hugues et Montfort ont dû renoncer à cette session pour suivre un stage de formation théorique pour les futurs directeurs de colonie !

Lundi 11 et mardi 12 avril : l’abbé Loiseau est dans la région parisienne pour son traditionnel « lundi parisien » à Saint-Louis-en-l’Île et pour donner le lendemain une conférence sur l’islam à Notre-Dame-des-Armées, à Versailles. Pendant ce temps, les séminaristes sont en vacances familiales toute la semaine !

Vendredi 15 avril : l’abbé Molin entre en urgence à l’hôpital pour une appendicite… qui se révélera une péritonite… Opéré le lendemain il pourra, après quelques jours d’hospitalisation, partir se reposer dans le Sud-Ouest. Par bonheur il se rétablit rapidement.

Du vendredi 22 au mardi 26 avril : l’abbé Loiseau, en compagnie d’un moine du Barroux, prêche une retraite de Saint Ignace à l’abbaye Sainte-Madeleine.

Samedi 23 et dimanche 24 avril : le diocèse de Toulon organise un « week-end pré-JMJ » afin de créer des liens et de préparer spirituellement le départ pour Cracovie au mois de juillet. Une trentaine de jeunes du groupe SPES s’y rend, emmenée par les Missionnaires de la Miséricorde. Au programme : pèlerinage à la grotte de Sainte-Marie-Madeleine (la Sainte-Baume) et passage de la Porte sainte à la basilique de Saint-Maximin. Nous pouvons rendre grâce à Dieu pour nos anges gardiens qui ont évité le pire à l’un de nos jeunes : il a reçu une pierre sur la tête en arrivant au pied de la sainte grotte ! Les 7 démons de Marie-Madeleine n’auront heureusement pu lui causer que 8 points de suture.

Mercredi 27 avril : le « RCTP » (comprenez le Rugby Club de la Terre Promise, c’est-à-dire l’équipe de rugby du séminaire fondé par l’abbé Bévillard et d’autres séminaristes il y a 4 ans) affronte le Club des Hospitaliers de Toulon. Malgré la défaite 3 essais à 5, les séminaristes gardent le sourire et remportent la 3e mi-temps qui se joue au Graal !

Du lundi 2 au mercredi 4 mai : l’abbé Loiseau et Médéric accompagnent la retraite de préparation à la confirmation de quinze jeunes paroissiens. Accueillis à Draguignan par les Sœurs de la Consolation du Sacré-Cœur et de la Sainte Face, ils sont prêts pour recevoir en plénitude des dons du Saint-Esprit. C’est Mgr Rey qui les confirmera le lendemain, solennité de l’Ascension, à l’église Saint-François-de-Paule.

Dimanche 8 mai : les paroisses Saint-François-de-Paule et Saint-Charles ainsi que les fidèles de Notre-Dame-du-Peuple (Draguignan) se regroupent pour une journée de pèlerinage vers le troisième tombeau de la chrétienté… la basilique de Saint-Maximin. Après une matinée de marche et un repas partagé, tous peuvent passer la Porte sainte de la Miséricorde et vénérer le « chef » de sainte Marie-Madeleine, exposé dans une crypte de la basilique. La journée se clôt par une messe solennelle que célèbre l’abbé Loiseau. Une grande journée de grâce dans un cadre magnifique et un haut lieu spirituel ! Et finalement l’un des seuls dimanches de l’année où la communauté se retrouve tout entière.

Mardi 10 et mercredi 11 mai : tous les séminaristes de la Province de Marseille sont conviés pour deux jours de colloque à Sainte-Garde, le Studium de l’Institut Notre-Dame-de-Vie. Au programme de ce colloque : des conférences et des temps de réflexion sur le thème de l’amitié. Comment l’amitié aide-t-elle à vivre le sacerdoce et le célibat ? Comment un prêtre enseigne-t-il l’art de l’amitié ? Telles sont les riches questions sur lesquelles ils réfléchissent, aidés de Jacques Arènes (psychothérapeute), de Marguerite Léna (philosophe de l’éducation) et du P. Alain Mattheeuws, sj (spécialiste de morale conjugale).

Du samedi 14 au lundi 16 mai : l’abbé Dubrule, Frère Guillaume, l’abbé Montfort et Médéric partent rejoindre le pèlerinage de Chartres. L’abbé Loiseau les retrouve dimanche dans l’après-midi.

Lundi 16 mai : les autres séminaristes de la communauté sont une nouvelle fois à Saint-Maximin. Cette fois, pour une journée provinciale de marche et de prière pour les vocations. Dans une basilique comble, les séminaristes de la communauté font résonner du grégorien…

Jeudi 19 mai : c’est le grand jour pour Médéric et Mathieu ! Ils reçoivent des mains de Mgr Rey l’habit de la communauté lors de la messe du Jeudi de Pentecôte. Enfin en blanc ! Voilà un moment d’intense joie et d’émotion, particulièrement pour les familles et amis de nos deux séminaristes. Un grand merci à tous ceux qui les ont entourés de leur présence ou de leur prière.

Samedi 21 mai : à Toulon, les Missionnaires, aidés de quelques jeunes et lycéens, passent une partie de la matinée sur le marché, afin d’inviter commerçants et clients au dîner des voisins qui aura lieu le vendredi suivant.

Samedi 21 et dimanche 22 mai : c’est la kermesse paroissiale à Draguignan ! Médéric, frère Guillaume et l’abbé Bévillard se chargent de mettre de l’ambiance avec leur groupe « benitiers’frogs » — en français « les grenouilles de bénitier » —, groupe éphémère mais pourtant déjà célèbre qui transforme à la sauce catho (et avec goût) les chansons de variétés et initie les gens aux danses provençales (et… bretonnes !)

Et c’est ainsi que la miséricorde grandit de jour en jour

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France