Missionnaires de la miséricorde divine
http://misericordedivine.fr/Nouvelle-de-juin-2009
      Nouvelle de juin 2009

Nouvelle de juin 2009

Ecrivons-le d’emblée : le cinquantième anniversaire de la mort de Boris Vian, en ce chaud mois de juin, n’intéresse que fort peu la communauté.


Ce n’est certes pas par manque d’intérêt pour la question culturelle, mais parce que le Sacré-Cœur occupe toutes nos pensées et nos actes. Juin est ce mois où nous célébrons plus particulièrement l’amour de Notre Seigneur pour l’humanité. Et nous tentons de le manifester, tout autant dans nos âmes que publiquement, à travers nos célébrations liturgiques, par notre pastorale quotidienne. A Paris et Toulon par exemple, le premier vendredi du mois, sont organisées des soirées Miséricorde & Mission, pendant lesquelles Missionnaires et Témoins de la Miséricorde adorent le Saint-Sacrement exposé et partent dans les rues pour évangéliser, pour inviter à la prière, pour parler du Cœur de Jésus.

- Le lendemain, l’abbé Jean-Raphaël Dubrule délaisse sa guitare (si, si, c’est possible !) pour encadrer la récollection des enfants qui préparent leur première communion. Le week-end étant particulièrement animé pour notre bon père, il demande du renfort à Florent et à Mme Eudeline, qui le soulagent grandement. Le lendemain, treize enfants reçoivent ainsi le corps, le sang, l’âme et la divinité du Christ, par leur communion à l’autel.

- Le 12 juin, alors que Gabriel revient du Liban, que l’abbé Dubrule part sur les routes de Cotignac avec les mères de famille, notamment celles de Saint-François-de-Paule qui ont constitué pour la première fois, sous la responsabilité de Mme Baudot, un chapitre, le conseil du séminaire se réunit pour examiner les demandes faites par les propédeutes de rester ou non à la Castille. Sur les huit jeunes venus discerner, quatre poursuivent leur formation à La Crau.

- Du 17 au 19 juin, l’abbé Loiseau et l’abbé Dubrule se relaient pour prêcher une retraite aux enfants se préparant au sacrement de confirmation. Elle a lieu au monastère de la Consolation, à Draguignan, ce qui permet à sœur Roseline d’apporter une aide précieuse. Le retour est plus long que prévu pour les jeunes raccompagnés par l’abbé Dubrule : si vous partez de Draguignan pour aller à Toulon, quelles villes traverserez-vous ? Certainement pas Aix-en-Provence, qui ajoute une bonne centaine de kilomètres à un itinéraire qui n’en comptait pas tant. Ce n’est pas ce qui arrête alors l’abbé Dubrule qui, après avoir raté l’embranchement sur l’autoroute, parvient à Toulon plus d’une heure après les autres enfants ! L’important est que les confirmations peuvent avoir lieu, en présence de l’évêque, le 20 juin : un enfant de la paroisse cathédrale est confirmé pour l’occasion, signe de l’unité qui règne dans le diocèse.

- Le week-end des 20 et 21 juin est particulièrement chargé : outre les confirmations, les Témoins de la Miséricorde descendent des quatre coins de la France pour un temps d’enseignement, de mission et de détente, tel un avant-goût du désormais célèbre camp Spes qui a lieu en août.
- Week-end "Miséricorde et Mission" les 3-5 février 2017

A cette occasion est envisagée la création d’un « Cœur de miséricorde », destiné à tous ceux qui veulent s’unir plus profondément aux Missionnaires de la Miséricorde Divine : temps eucharistique quotidien, formation hebdomadaire, retraite mensuelle... Le projet, en cours de constitution, n’est pas réservé aux seuls jeunes mais souhaite réunir les personnes qui reconnaissent en eux-mêmes un lien familial avec les Missionnaires : peut-être vous ?

Le 21 juin, lors de la fête du Sacré-Cœur, les croix sont remises aux enfants de chœur, avant que la paroisse ne renouvelle sa consécration au Cœur miséricordieux de Jésus. A la sortie de la messe, une manifestation est organisée pour protester contre l’installation temporaire (pour quatre ans tout de même !) de marchands au pied de l’église. Plusieurs médias s’emparent de l’affaire, dont Var-Matin qui en fait sa couverture. Le cas n’est pas isolé ; l’offensive des pouvoirs publics, obéissant aux seuls intérêts économiques, trouve un relais à La Crau où le parvis est, lui aussi, envahi.

- Le 21 juin au soir, les séminaristes regagnent La Castille pour la retraite qui clôt la fin de l’année : elle est prêchée par Mgr Guy Gaucher, évêque émérite de Lisieux, sur la petite Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Les abbés Loiseau, Dubrule et Gillet, revenu de Tunisie, profitent quant à eux de la fête de la musique pour évangéliser les passants, tandis qu’un groupe de jeunes chrétiens offrent un concert durant lequel Jésus est au centre.

- L’événement le plus marquant du mois - de l’année ? - est sans nul doute les ordinations qui ont lieu à La Castille : sur cinquante ordinands en France, vingt-cinq ont lieu dans le Var ; si nous exceptons Paris, c’est une première pour un diocèse de l’Hexagone depuis près de trente ans ! Quatre mille personnes assistent à une cérémonie de quatre heures, sous un soleil de plomb, dans une ambiance pieuse et festive. Toutes les communautés sont présentes, manifestant à la fois l’unité et la vitalité de l’Église dans le Var. Que de grâces...

- Deux jours plus tard, Florent reçoit la tonsure à la paroisse Saint-François-de-Paule. Les Missionnaires vivent leur dernière soirée commune de l’année scolaire : le lendemain, les séminaristes se dispersent pour deux mois de stage, de vacances et/ou de paroisse. L’abbé Loiseau part le 3 juillet au pèlerinage des pères de famille à Cotignac, tandis que l’abbé Dubrule assure la permanence dans la paroisse. L’agitation retombe peu à peu, le repos est de mise.

Et c’est ainsi que la Miséricorde de Dieu nous guide jour après jour…

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France