Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Benediction-de-la-maison-Bienheureux-Charles-de-Foucauld
      Bénédiction de la maison Bienheureux-Charles-de-Foucauld

Bénédiction de la maison Bienheureux-Charles-de-Foucauld

Le dimanche 3 juin 2018, Mgr Rey a béni la maison-mère des Missionnaires de Miséricorde.


NOUVELLE ETAPE :
Les missionnaires de la Miséricorde divine demeurent maintenant depuis plus de quatre mois dans leur nouvelle résidence dont seule la chapelle reste encore en travaux. L’inauguration des lieux au début de la période estivale, un mois après leur installation, a été l’occasion de faire bénir le bâtiment par l’évêque de Toulon.

PROCESSION
Sous le regard interrogateur des Toulonnais et des vacanciers, la longue file de procession chamarrée de blanc, de noir, d’or et d’écarlate s’engouffre d’un pas chantant dans les rues du centre-ville. Le ciel légèrement nuageux maintient dans l’air une chaleur de saison.

Précédés de la croix, les servants de messe, la chorale des missionnaires et les officiants encadrant Mgr Rey pénètrent dans l’étroite rue Augustin Daumas, suivis d’une foule de fidèles. Partie de l’église paroissiale Saint-François-de-Paule, la colonne s’achemine jusqu’à l’entrée de la maison Bienheureux-Charles-de-Foucauld, nom de baptême de la nouvelle maison mère de la communauté.

BÉNÉDICTION
Après un mot de reconnaissance et de présentation du nouveau lieu de résidence de la commu-nauté par l’abbé Loiseau, voici venu le temps de la bénédiction du bâtiment nouvellement restauré grâce à la générosité de nombreux bienfaiteurs.

Sur le pas de la porte, Mgr Rey donne ensuite la bénédiction. Il s’adresse à Dieu : «  Nous vous prions et supplions, Vous qui êtes notre Dieu et notre Père tout-puissant, pour cette maison, ceux qui l’habitent et tout ce qu’elle contient. Veuillez la bénir et la sanctifier…  »

Mitre en tête, chape sur les épaules et goupillon en main, notre évêque bénit ensuite pièce après pièce le bâtiment, du hall d’entrée à la terrasse du dernier étage en passant par la salle à manger, la cuisine, le salon, les chambres des membres de la communauté et le bureau du supérieur.

Que de monde dans la belle et spacieuse maison mère de la communauté aux murs jaune-orangé rappelant bien le climat méditerranéen !

Si en ce jour d’inauguration tant attendu on se marche presque dessus pour aller jeter un coup d’œil ici ou là, les missionnaires sont en revanche à l’aise au quotidien, par comparaison avec le bâtiment paroissial qui, bien que leur ayant rendu un fier service, commençait à devenir exigu pour la communauté grandissante.

COLLATION
L’inauguration ne pouvait se clôturer sans un rafraîchissement en compagnie des amis de la communauté, dans les nouvelles pièces de vie.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France