Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Entrer-en-dissidence
      Quelle suite ?

Quelle suite ?

Quel attitude un chrétien doit-il avoir devant la loi sur le mariage promulguée par le gouvernement, et plus largement devant toutes les lois contre-nature ?


La loi pour le mariage contre nature est donc passée dans un climat sectaire idéologique : arrestations sommaires, gardes à vue pour le simple fait de manifester, interdiction de porter un teeshirt de la manif pour tous, photos truquées des manifestations, fichages des manifestants, courriers censurés, comptes facebook piratés par la DCR, attroupements de plus de dix personnes interdits, tout débat ou possibilité de référendum ridiculisés etc.

La liste est longue de la dérive totalitaire de notre Etat. Depuis les lois anticléricales, nous n’avions jamais vu une telle dérive. Comme le dit le père Daniel Ange, c’est une véritable subversion anti-humanitaire. Comme pour le divorce ou l’avortement, les conséquences seront dramatiques à long terme.

Le gouvernement prévoit déjà pour cette année le « gender » enseigné obligatoirement, la PMA, l’euthanasie, etc. Quoi qu’en disent nos mass médias, le changement de civilisation va bien avoir lieu. Plusieurs ministres n’hésitent pas à déclarer en triomphant que c’est la fin de la conception de la famille judéo-chrétienne.

Mais voici qu’a surgi un peuple révolté, digne des grandes contre-révolutions des pays de l’Est. Nos courageux jeunes emprisonnés brutalement ont été un exemple de courage, ils ont répondu par des cantiques et des chapelets.

Si cette loi a permis de sortir d’une certaine léthargie, il serait dommageable que cette dynamique spirituelle retombe. Il est lamentable que des opposants au mariage gay acceptent sans aucune difficulté de marier en mairie sous prétexte qu’ils sont républicains. Il faut rappeler haut et fort que la loi civile n’a aucun pouvoir sur la loi naturelle ou la loi divine. Un chrétien, républicain ou non, ne peut déroger à son devoir de conscience d’être d’abord fidèle à Dieu plutôt qu’aux hommes.

Il sera donc essentiel dans les prochains jours d’exiger de la part des politiques avant les municipales leur engagement de revenir sur la loi. Il faut construire une opposition intellectuelle, spirituelle, et morale. Plus que jamais, le catholique entre en dissidence par rapport à la société civile.

La formation doit continuer : chaque famille, chaque personne doit se former sur le « gender » et sur toutes les questions de la vie. Un vrai mouvement de prière, d’adoration et de messes doit s’organiser. Enfin, les familles et les jeunes doivent avoir à cœur de rayonner de la fidélité au Christ et à sa loi. L’éducation à la chasteté et au mariage devra être une priorité. Ce sera notre salut.

La victoire sur le monde, c’est notre foi. Nous rentrons dans un combat eschatologique car le monde ne supporte plus la vie. L’acharnement contre l’arbre de vie sera sans doute l’ultime combat de l’humanité. Aucune autorité politique, morale ou médiatique ne nous détournera du Prince de la Vie

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France