Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Frere-Guillaume-a-quoi-sert-un-frere
      Frère Guillaume : à quoi sert un frère ?

Frère Guillaume : à quoi sert un frère ?

Le 24 septembre dernier, j’ai eu la joie de m’engager définitivement dans la communauté en tant que frère.


Si la plupart des gens n’ont pas de peine à imaginer la vie d’un moine frère, j’ai pu m’apercevoir que l’état de frère missionnaire suscite un certain étonnement voire une incompréhension quant à ce type de vocation. Le plus souvent en effet, on n’arrive à l’expliquer qu’en le comparant à celle de prêtre. Le prêtre qui sert à donner les sacrements ou prêcher à la messe, ou pour être plus canonique qui gouverne, enseigne et sanctifie les fidèles, est à peu près compréhensible. Il exerce une paternité qui a pour but de transmettre celle de Dieu par les sacrements et de garder en Lui ses paroissiens.

Mais à quoi sert un frère ? A rien. Clairement du point de vue de l’agir il n’est indispensable en rien. Tout peut se faire sans un frère. La maison des prêtres tourne sans eux, ils n’ont pas d’artisanat qui fasse vivre la communauté... D’ailleurs si on comparait à la famille, on s’aperçoit que les parents sont indispensables pour exister mais les frères et soeurs sont facultatifs ou bien sont un don gratuit de Dieu. Ainsi c’est plutôt du point vue de l’être qu’il faut se situer pour comprendre cette vocation.

Jésus appelle ses frères « ceux qui entendent la Parole de Dieu et qui la gardent ». En soi le frère est un chrétien lambda si ce n’est qu’il est consacré. Par le don de sa vie il signifie que l’amour de Dieu seul suffit à combler le coeur de l’homme. Il s’engage à vivre des conseils évangélique de pauvreté, chasteté et obéissance. Le frère est donc d’une certaine manière le compagnon dans la foi, celui qui, durant le pèlerinage de la vie anime et réjouit, celui qui supporte et encourage mais surtout celui qui témoigne et qui prie.

Vous l’aurez compris, si le frère ne sert à rien, il ne sert pas à personne. C’est pourquoi la prochaine fois que vous croiserez un frère, ne lui demandez pas quoi que ce soit... sinon de prier pour vous !
Frère Guillaume

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France