Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Martyr-et-JMJ

Martyr et JMJ

Pendant que le Saint-Père réunissait plus de 2 millions de jeunes à Cracovie, un islamiste égorgeait le père Hamel dans une petite église de province.


Saisissant contraste d’une immense jeunesse qui adore à genoux l’unique Agneau immolé et des islamistes qui pendant ce temps cherchent par tous les moyens à tuer des innocents. Les paroles du père Hamel résonnent à nos oreilles durant son agonie : « Va-t-en Satan ». « Ce martyr, nous dit le père Daniel Ange, nous met en connexion immédiate avec tous ces peuples crucifiés où le meurtre de prêtres, pasteurs, évêques de différents rites est devenu si fréquent, de même que la profanation et la destruction des églises, dans la quasi-indifférence du monde ». Notre pays va-t-il prendre conscience que sans une herméneutique exigeante vis-à-vis des textes sacrés de l’Islam prônant la violence et la haine, on permet à cette religion de répandre un feu destructeur ? Le problème n’est pas seulement Daech mais bien une vision théologico-politique qui est à la cause de nos attentats sanglants. La réponse que nous devons apporter à ce déferlement de barbarie est notre prière, notre charité apostolique vis-à-vis des musulmans et une meilleure formation sur l’islam afin d’éviter les approximations intellectuelles sur cette religion qui risquent de devenir mortifères .

« Un des fruits immédiats du sang de notre frère Jacques, poursuit Daniel Ange, c’est que plus un seul prêtre vivant en France ne va célébrer de la même manière. Chacun pourra se dire en toute lucidité : je puis être égorgé tout à l’heure, immolé avec Celui qui s’immole entre mes mains. C’est peut-être la dernière messe de ma vie, s’ouvrant directement sur l’éternelle Eucharistie du Ciel ». Prions pour que ce martyr nous sorte de notre torpeur, que ce soit un réveil pour notre foi et pour notre ferveur.

Terrible leçon pour un dialogue interreligieux mal compris, le curé qui précédait le père Hamel avait vendu à des musulmans (peu modérés) une partie du terrain de la paroisse pour construire une mosquée. Le tueur fréquentait cette mosquée. Notre ignorance et notre indifférentisme religieux ont favorisé l’Islam le plus violent. C’est maintenant dans les larmes et la terreur que nous allons peut-être commencer à réfléchir sur les exigences de la vérité en matière religieuse . Le dialogue et le respect de la liberté religieuse doivent enfin être compris par rapport à vérité de la Révélation et des exigences du bien commun. L’Islam oui ou non apporte-t-il la vérité sur Dieu et sur l’Homme ? Peut-il sauver l’homme du péché et de la barbarie ? Voici les seules interrogations qui importent vraiment et nous allons devoir nous poser tous un jour ces questions devant la progression de la violence islamique. Mais combien de morts faudra-il encore ?

Dans les prochains mois nous allons célébrer le centenaire du martyr du bienheureux Charles de Foucauld et des apparitions de Fatima, soyons remplis d’allégresse parce que les saints par l’offrande de leur vie nous préparent le triomphe des Cœurs de Jésus et de Marie ;

Abbé Fabrice Loiseau
Supérieur de la communauté

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France