Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Nouvelles-de-novembre-2008
      Nouvelles de novembre 2008

Nouvelles de novembre 2008

A peine deux mois après leur rentrée au séminaire, voici nos jeunes déjà en vacances... Hum ! Tout le monde ? Non, car un petit groupe résiste encore et toujours.


Nos quatre propédeutes n’ont qu’à peine 48h pour se détendre, avant de repartir en stage d’expression orale, avec Daniel Facérias. Cette même fin de semaine, le père Jean-Raphaël Dubrule part à Château-Rima, dans la communauté Eucharistein, avec quatorze jeunes de la paroisse, pour le premier des quatre rendez-vous organisés par l’école de la diaconie, temps forts qui ont pour objectif d’amener ceux qui y participent à prendre un engagement concret dans l’Église. Ils en reviennent tous enchantés.

Toute la Communauté, moins Eloi et Gabriel en stage à l’étranger, se retrouvent pour la Marche des Saints organisée avec la paroisse du Mourillon. Une trentaine d’enfants participent à ce mini-pèlerinage le long des plages, événement permettant autant de sanctifier nos âmes que de rappeler à tous ceux que nous croisons que la sainteté est un idéal pour tous, et particulièrement important aujourd’hui.

Le lendemain, nous prenons la direction du Barroux, pour la première session de formation en Communauté. Au programme : nous bénéficions d’une part d’une nécessaire formation théorique et pratique sur la liturgie avec le père Loiseau ; nous avons d’autre part la grâce de recevoir un excellent enseignement sur la liberté religieuse, avec le père Basile, spécialiste de la question. Ce temps communautaire nous offre l’occasion de mieux nous connaître, surtout pour nos quatre nouveaux qui font leur premier pas au sein de la Société. Le 1er novembre, nous prions sur la tombe de Don Gérard, non seulement pour tous les défunts, mais aussi aux intentions de la paroisse Saint-François-de-Paule.

C’est à cette date – faut-il y voir un fruit particulièrement surprenant de notre séjour bénédictin ? - que le père Jean-Raphaël commence à prendre des cours de guitare. Ce qui est certain, selon une source bien informée mais préférant garder l’anonymat, c’est que la science infuse ne lui a pas été donnée d’emblée en la matière. Ora et... labora !

Le lundi 11 novembre, les séminaristes ont la joie de recevoir une instruction spirituelle du père Thévenin, fondateur de la Mission thérésienne, apôtre de la prière pour les prêtres, si éprouvés de nos jours. Mais les étudiants et jeunes professionnels de Saint-François-de-Paule ne sont pas en reste puisqu’il vient également les rencontrer pour leur présenter son œuvre, pour leur rappeler l’immense besoin de prières qu’ont les prêtres de nos jours.

Deux jours plus tard, nos quatre nouveaux embarquent pour une retraite de dix jours sur l’île Saint-Honorat, à l’abbaye de Lérins : « temps de grâces », répondent-ils tous en chœur lorsque nous leur demandons comment ils ont vécu ce temps fort de la propédeutique. Durant cette retraite, ils s’initient – avec les moines – à la lectio divina, à partir des huit béatitudes données par l’Évangile de saint Matthieu. Chaque journée est ainsi l’occasion de plonger dans « le Cœur de Jésus », pour reprendre une belle expression de saint Augustin, c’est-à-dire la Bible, unique Parole de Vie. Ils profitent également des offices monastiques quotidiens et pour certains, le temps y étant propice, de la mer pour une rapide baignade.

La vie continue pendant ce temps à Toulon : le père Dubrule encadre ainsi une récollection pour les 6e de Notre-Dame de Missions où il est l’aumônier. Une trentaine d’enfants ont ainsi la joie de recevoir un enseignement sur l’Eucharistie, afin de prendre davantage conscience de l’immense grâce que Jésus nous donne en nous permettant de communier à Lui. Ce même jour est organisé devant l’église Saint-François-de-Paule, et à l’initiative de l’association SOS-Tous petits, un chapelet pour la vie, animé par les membres de la Communauté : près de soixante-dix personnes se réunissent ainsi pour prier à cette intention.

Le samedi 22 novembre, nos quatre propédeutes sont de retour parmi nous, arrivant juste à temps pour les Vêpres auxquelles assistent également deux séminaristes diocésains ’étrangers’ : Nicolas et Thomas, respectivement de Grenoble et de Versailles, et actuellement en insertion paroissiale avec le Rocher qui œuvre pour une présence chrétienne dans les cités, viennent découvrir la Communauté et passent la soirée avec nous.

Nous avons la joie de recevoir des nouvelles de Gabriel, en duplex du Liban ! Plus sérieusement, il prend le temps de nous raconter, par courriel (avouons-le), ses nombreuses activités outre-Méditerranée : cours sur la Trinité et d’ecclésiologie, cours d’arabe, mission à l’hôpital Saint-Charles où il visite particulièrement le service de chirurgie cardiaque, exploration gustative au coeur de la gastronomie libanaise (certains ont une vie plus difficile que les autres !), rencontre avec le clergé national, à commencer par notre cher Abouna, Mgr Mansour Labaky. Particulièrement touché par leur ouverture de coeur et invité dans toutes les familles qu’il rencontre, Gabriel s’adapte ainsi peu à peu à la vie libanaise.

Le samedi 29 novembre dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, nous partirons en car à Bayonne pour l’ordination épiscopale de Mgr Marc Aillet : 11 à 12h de trajet sont prévues (gloups !). A l’heure où cette chronique est écrite, nous nous préparons au départ, avec déjà la joie de savoir que nous compterons parmi nos passagers le père prieur du Barroux, Don Louis. A notre arrivée dans le Pays Basque, nous serons aussitôt répartis dans des familles, séparément : le rendez-vous est fixé au lendemain à 14h30, une heure avant la cérémonie. Le retour à la Castille se fera dans la journée du lundi, avec des séminaristes et prêtres heureux d’en avoir été, mais si fatigués qu’ils ne regarderont ni l’or du soir qui tombe, ni les voiles au loin descendant vers... Mais je m’égare. Rendez-vous le mois prochain pour un compte rendu plus conséquent.

Et c’est ainsi que la Miséricorde de Dieu nous guide jour après jour…

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France