Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Prophetes-et-propheties-dans-l
        Prophètes et prophéties dans l’islam

Prophètes et prophéties dans l’islam

Exposé de l’abbé Loiseau en février pour les témoins de la Miséricorde


Comme nous l’avions déjà évoqué, l’Islam compte plusieurs milliers de prophètes, dont la majorité ne se trouve pas dans la Bible, ou n’y est pas nommée comme tel. On peut citer notamment David, Job, Salomon, qui ne sont pas considérés comme des prophètes par les juifs et les chrétiens. Nous allons ici nous intéresser à ce que disent les musulmans à propos de ces prophètes.
Petite aparté : les musulmans nous expliquent souvent que les écrits antérieurs au Coran (Thora, Psaumes, Evangiles) ont été falsifiés par les juifs et les chrétiens et que les originaux ont disparu. Cette remarque soulève un problème majeur, qui est que Allah ne peut pas préserver sa propre parole. Ce qui d’un point de vue théologique ne tient pas la route. Nous sommes donc en présence d’un mensonge historique et théologique, et, dans la charité, nous devons le dire aux musulmans que nous rencontrons en évangélisation.

Dawoud (David)

Il est considéré comme un excellent adorateur, qui se repent souvent, comme l’indique la sourate 38. Sa légitimité vient de ce qu’il a reçu « le Coffre » (s.2, v.248) ; ce coffre est bien entendu l’arche d’alliance de l’Ancien Testament, même si le Coran ne le dit pas clairement.
Tout comme dans la Bible, il y aura un combat face à Goliath, mais avec de nombreuses modifications. Ainsi, avant la bataille, les soldats passent à côté d’une rivière et vont boire. Certains se penchent pour boire, tandis que d’autres prennent l’eau dans le creux de leurs mains. Allah dit à Dawoud de n’emmener à la bataille que ce qui sont restés debout en buvant dans le creux de leurs mains. On voit donc clairement qu’il y a une confusion avec l’histoire de Gédéon dans le livre de Juges. En ce qui concerne la bataille, on assiste à un face à face entre l’armée de Dawoud et celle de Goliath, mais nulle trace du duel entre eux. Le combat que se livrent David et Goliath dans la Bible est donc totalement absent. Plus tard, Dawoud recevra le livre Al-sabur (les psaumes), mais il ne les écrit pas. Le livre vient donc directement d’Allah, sans médiation des hommes.
On remarque donc qu’il y a de nombreuses différences entre les récits biblique et coranique à propos du personnage de David. Le Coran mélange les histoires d’autres personnages de l’Ancien Testament : Gédéon, Salomon et même Abraham. En effet, la querelle qui oppose Abraham à Loth au sujet de brebis est reprise, mais avec David comme protagoniste (s.38, v.21).

Soliman (Salomon)

Tout comme dans la Bible, il est considéré comme juge et justicier, mais là aussi, on trouve de nombreuses différences avec le récit biblique. On parle de lui à la sourate 34, le Coran donne la parole à des fourmis, qui doivent aller se cacher pour ne pas être écrasées par les pas de l’armée de Soliman qui va passer ; ce récit n’est guère compréhensible. Plus loin, on nous dit que Soliman refuse un cadeau que lui a envoyé la reine de Sabah, car il a déjà Allah avec lui. Un djinn va apporter à Soliman le trône de la reine. En rentrant dans le palais de Soliman , elle prendra son trône pour une étendue d’eau (!) et deviendra alors musulmane. Les récits concernant Salomon dans le Coran n’ont pas d’unité et ont tendance à mélanger les époques. Il y a donc de grandes erreurs d’un point de vue historique.

Chou Yab

Ce prophète que l’on ne retrouve pas dans la Bible est décrit comme assez gros. Il est dit qu’il annonce la châtiment dernier.

Yahya (Jean Baptiste)

La naissance de ce prophète est due à la vocation de son père (s.3, v.29). Il est dit dans le Coran qu’il reçoit la sagesse dès son enfance, il est non violent, il étudie la Torah et il concourt au bien. Il est dit que lors de l’une de ses ascensions, Muhammad l’a croisé avec Jésus au ciel. Là encore, de nombreuses similitudes avec le récit biblique, mais aussi une certaine confusion.

On voit donc que pour chacun des personnages que l’on retrouve à la fois dans la Bible et le Coran, il existent de nombreuses différences entre les deux récits. On comprend donc que Muhammad à grandi dans un environnement judéo-chrétien et qu’il a entendu les récits bibliques, mais qu’il a fait beaucoup de confusions entre ces récits.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France