Missionnaires de la miséricorde divine
https://misericordedivine.fr/Questions-sur-la-Trinite
      Questions sur la Trinité

Questions sur la Trinité

Interview du père Zakaria Botros

Lors d’une interview lors d’un programme « Questions sur la foi », le père Zakaria Botros répond à diverses questions sur la Trinité.


Le journaliste présentateur. Chers téléspectateurs, soyez les bienvenus dans le cadre du programme « Questions sur la foi ». Nous avons de nouveau l’honneur d’accueillir le Père Zakaria Botros qui va répondre à vos questions.
Lors de la dernière émission il nous a parlé de la doctrine de la Trinité. Aujourd’hui le Père Zakaria va poursuivre cet entretien en répondant à vos questions.

Le Père Zakaria. Merci

Le journaliste présentateur. Lors de nos deux dernières émissions, nous avons parlé de la doctrine de la Trinité, et pourquoi les chrétiens ne croient qu’en un seul Dieu. Plus précisément les chrétiens n’associent pas d’autres dieux à Dieu, ou ne croient pas en trois dieux. Aujourd’hui nous poursuivons notre discussion avec le Père Zakaria. La question de ce jour est : pourquoi la doctrine de la Trinité, en laquelle les chrétiens croient, n’existe pas dans les autres religions ?

Les fausses trinités dans les autres religions

Le Père Zakaria. C’est une bonne question. Elle complète une question traitée précédemment. Mais peut-être des téléspectateurs n’étaient pas présents lors des émissions précédentes. Donc je pense qu’il est bon d’y revenir. Ce qui est important pour moi est le bonheur de l’homme partout où il est, pourvu qu’il connaisse la vérité, parce que la Bible dit, « Vous connaissez la vérité, et la vérité vous rendra libre ». C’est mon but : que l’homme connaisse la vérité et qu’il puisse avoir une foi personnelle dans une chose pour laquelle sa conviction soit totale, et raisonnée. Pas une foi imposée par en quelque sorte un contrôle à distance.
Pour répondre à la question, nous disons qu’une sorte de trinité a déjà été utilisée dans les fausses religions païennes. Il y a eu par exemple la trinité égyptienne constituée d’Isis, Osiris et Horus. Mais c’est une fausse trinité, qui n’a rien à voir avec la Trinité des chrétiens.

Le journaliste présentateur. Est-ce celle mentionnée dans le Coran, ou est-ce différent ?

Le Père Zakaria. C’est différent. Nous ne croyons pas à une telle sorte de trinité, et je pense également que dans le Coran nos frères musulmans se réfèrent également à une telle fausse trinité, lorsque le Coran dit que cette trinité implique une relation de Dieu avec une femme. C’est un exemple de fausse de trinité. Dans notre première émission nous avons déjà parlé de l’hérésie Mariamite, qui croit à la déesse du ciel, et dit que Dieu a épousé la déesse du ciel, et a donné naissance à un enfant, ce qui est une fausse doctrine. Ainsi donc l’idée de trinité était déjà là depuis l’antiquité sous forme intuitive. On pourrait penser que, sous sa forme pure, la Trinité aurait pu être transmise après Adam, parce que Adam devait avoir accès à la compréhension de cette idée, peut être sous forme spirituelle. Mais quand il est tombé dans le péché, et a été chassé du jardin de l’Eden, l’idée est devenue confuse. Et lorsqu’il l’a transmise à ses enfants, la confusion a augmenté encore plus, et au lieu de décrire, ou définir la vraie trinité, ils l’ont corrompue, et en ont fait un faux.

Le journaliste présentateur. Les hommes ont ainsi commencé à définir une fausse trinité, matérielle, physique, qui n’a rien à voir avec Dieu.

Le Père Zakaria. Et ces fausses trinités avaient pour base une procréation, et étaient de nature physique. Mais le christianisme n’a jamais adhéré à cela. Le christianisme dit que Dieu est Un, auto-existant, omniscient, et vit par l’Esprit. Ce sont les attributs personnels dont nous avons parlé la dernière fois. Ceci définit notre Trinité, avec ses attributs personnels qui existent intrinsèquement dans la Divinité.
Maintenant, y a-t-il d’autres religions qui croient en la trinité ? En fait, l’Islam croit en la Trinité, car le Coran lui même parle de la trinité, et ceci dans le même sens que les chrétiens.

Le journaliste présentateur. Mais Père ceci n’est pas clair.

Le Père Zakaria. Ce n’est pas clair, car on ne veut pas comprendre.

La Trinité dans le Coran

Le journaliste présentateur. La doctrine est là, il ne faut pas le nier, mais nos interlocuteurs ne veulent pas voir cette vérité.

Le Père Zakaria. Elle est là, mais les musulmans passent au dessus du verset qui en parle, et se concentrent sur les versets qui renforcent leur conviction.
Par exemple le verset 171 de la sourate 4, que nous avons analysé lors de la dernière émission, mentionne que Jésus Christ est le messager de Dieu, Sa Parole qui a été déposée (ou insufflée) en Marie, Son Esprit. Alors les musulmans se concentrent sur la première partie seulement en disant dire, « Vous voyez, le Christ est un seulement messager de Dieu ».

Le journaliste présentateur. Mais ils laissent de côté la partie la plus importante.

Le Père Zakaria. Ils sont sélectifs. Or le Coran parle de notre trinité dans ce verset. Le Christ est la Parole (le Verbe) de Dieu, Sa Parole et Son Esprit. Nous avons cité Al Shakanqeery et Ahmed Hegazy. Ce dont je veux parler maintenant est de quelle façon le Christ est la Parole de Dieu ? Et est-ce que le Coran a attesté ailleurs plus clairement qu’il est la Parole de Dieu ? Et de quelle manière le Coran l’a attesté, en dehors du verset 171 de la Sourate 4 ?
En effet il y a un autre verset, celui relatif à l’annonce de l’ange à Zacharie, le verset 39 de la sourate 3 qui dit : « Voilà que Dieu t’annonce la naissance de Jean (Yahya), qui confirmera la Parole de Dieu ». Ainsi Jean le Baptiste était destiné à confirmer la Parole de Dieu, donc à croire en Elle. Que ceci veut dire ?

Le journaliste présentateur. Oui ceci demande à être expliqué.

Dans le Coran, Jésus Christ est la Parole de Dieu

Le Père Zakaria. Comme vous le savez, nous ne sommes pas autorisés à expliquer, ou interpréter le Coran, nous respectons le Coran, aussi nous nous fions aux anciens exégètes et interprètes musulmans, car nous n’avons aucun droit d’interpréter les textes de nous mêmes. Mais il y a exégètes reconnus, exégètes islamiques, qui eux ont ce droit. Donc nous citons ces érudits, et parmi eux Al-Imam Abu Al-Sa`udالامام ابو السعود . Que dit-il ? Il dit « Confirmer la Parole de Dieu signifie que cette Parole est Jésus, que la paix soit avec Lui ».

Le journaliste présentateur. Répétez s’il vous plait une fois de plus la référence, afin que nos frères musulmans se réfèrent à ces livres et puissent vérifier ce que vous dîtes.

Le Père Zakaria. Oui nous voulons que nos auditeurs lisent et comprennent bien ce point. Il s’agit du commentaire de Abu A-Sa`ud Mohamed ben Mohamed Al-Ammadyابو السعود محمد بن محمد العمادى , page 233. Il dit « Confirmer la Parole de Dieu signifie que cette Parole est Jésus, que la paix soit avec Lui », parce Jean le Baptiste a été le premier à croire en Jésus, et à attester qu’Il est la Parole (le Verbe) de Dieu.

Dans le Coran, Jean le Baptiste adore Jésus-Christ

Ce commentateur cite un plus ancien Al-Siddi’s السّدى quand il parle de la rencontre de la mère de Jésus avec la mère de Jean (ce que dit aussi la Bible) : « La mère de Yehia (Jean) rencontra le mère de Jésus et lui a dit : “j’ai senti l’enfant dans mon ventre adorer l’enfant dans votre ventre” ». Et ceci est l’interprétation de l’affirmation divine : « qui confirmera la Parole de Dieu ». Qui était dans le ventre de la mère de Jean ?.

Le journaliste présentateur. Jean, ou Yehia يحيى

Le Père Zakaria. Qui il adore ?

Le journaliste présentateur. Jésus le fils de Marie, présent dans le ventre de Marie.

Le Père Zakaria. Ceci est le commentaire de Abu Al-Sa`ud. Son nom est Mohamed ben Mohamed Al-Ammady, ابو السعود محمد بن محمد العمادى page 233. Ce commentateur cite un plus ancien Al-Siddiالسّدى , et Al-Siddi dit « La mère de Yehia (Jean) rencontra le mère de Jésus et lui a dit : “j’ai senti l’enfant dans mon ventre adorer l’enfant dans votre ventre” ». Or l’adoration est une prérogative divine, n’est-ce pas ?

Le journaliste présentateur. Donc ceci est dans un commentaire du Coran.

Le Père Zakaria. Oui, et nous sommes supposés ne devoir l’adoration qu’à Dieu seul ? Et nous agenouiller que devant Dieu seul.

Le journaliste présentateur. Comme dans le Coran.

Le Père Zakaria. « j’ai senti l’enfant dans mon ventre adorer l’enfant dans votre ventre. » Cette partie du verset du Coran qui dit « qui confirmera la Parole de Dieu ». La Parole qui vous a dit que vous serez enceinte ?.

Le journaliste présentateur. Ceci est maintenant très clair.

Le Père Zakaria. Dans le même sens, la Sourate 3, verset 45, définit de nouveau qui est la Parole de Dieu. Ce verset dit : « l’ Ange dit : Ô Marie, voici que Dieu t’annonce la Parole issue de Lui : son nom sera “al-Masih” “Hissa”, le fils de Marie… » (c’est-à-dire Jésus). [1] Bien sûr le Coran est le parfait modèle du purisme pour ce qui est de la langue, et il ne peut pas contenir de faute grammaticale.

Le journaliste présentateur. Les musulmans considèrent le Coran, comme la référence de la langue et la grammaire arabe.

Le Père Zakaria. Quand je considère l’annonce que l’ange apporte à Marie au sujet de la naissance de Jésus, il y a deux mots qui grammaticalement ne devraient pas aller de pair كلمه : kalima (Parole, au féminin en arabe) et ismuhu اسمه (en anglais « his name » où l’accord du pronom suit la même règle que l’arabe, ce qui n’est pas le cas en français, ismu=le nom, hu=de lui, « son nom », au masculin en arabe [ndt]), ce qui est grammaticalement incorrect. En arabe correct ceci aurait du être ismuha اسمها (« her name », ismu=le nom ha=d’elle (la Parole) au féminin [ndt]) au lieu de ismuhu اسمه (le nom de Lui [ndt]). Donc en arabe correct le verset aurait du être lu : « l’Ange dit : Ô Marie, voici que Dieu t’annonce la Parole issue de Lui : le nom d’elle (en arabe ismuha اسمها ) est le Christ Issa Ebn Mariamعيسى ابن مريم ». Mais ce n’est pas le cas ici le Coran disant bikalimatin بكلمة feminin ismhuhu اسمه masculin. « Le nom d’elle (la parole) est Jésus, le fils de Marie ». Certains vont argumenter en disant : le pronom masculin dans ismuhu اسمه se rapporte bien sûr au Christ. Mais la grammaire impose que le pronom doit se référer au nom en le précédant, et non en le suivant.
Alors que conclure de ceci ? Eh bien que cette Parole de Dieu n’a pas le sens ordinaire. C’est un mot au masculin, il désigne une personne, la Parole (le Verbe) de Dieu, il représente l’intelligence de Dieu. En grec le « logos », que l’arabe a traduit par kalima, désigne l’intelligence de Dieu, la pensée de Dieu, qui s’exprime sous forme de Parole. Par conséquent le verset ne dit pas « bikalimatin ismuha بكلمة اسمها la parole le nom d’elle est… », mais « la Parole dont le nom est Jésus. » C’est la pensée, l’intelligence de Dieu manifestée dans Jésus Christ. De même dans un autre livre intitulé fusus al- hikam فصوص الحكم le sheikh Mohyi Addin Al-Araby الشيخ محى الدين العربى, dans le volume 2 page 35, dit : La parole est Dieu qui se révèle sous une autre forme.
Tout est là, dans l’attente d’une personne pour lire et comprendre. La Bible nous incite à faire des recherches sur les Écritures, les livres qui témoignent de Jésus. Mais le problème est que très peu de musulmans ont lu leurs livres. Ils n’ont ni lu, ni ne veulent comprendre, et ils acceptent les choses comme on leur a dit. Nous aimerions avoir affaire à des esprits du XXIe siècle, à des personnes qui réfléchissent et évaluent les choses d’elles-mêmes. Cela a été écrit au 7ème, ou au 8ème siècle après J. C., et ils ont écrit des choses. Je répète le nom de ce commentateur sheikh Mohyi Addin Al-Araby الشيخ محى الدين العربى, le texte est dans le volume 2 page 35 du livre fusus al- hikam فصوص الحكم. Il dit que La parole est Dieu qui se révèle sous une autre forme. C’est la Divinité et rien d’autre. Sheikh Mohyi Addin Al-Araby est un commentateur célèbre. Dans le même livre page 13, il dit autre chose. [[Les différents points de cette réponse du Père Zakaria sont aussi discutés dans le texte « Qui est le Christ ? (2)] »]

La Parole de Dieu est Dieu

Le journaliste présentateur. Et nous parlons toujours de la Parole (le Verbe), et essayons d’expliquer qui est la Parole de Dieu.
Le Père Zakaria. En tant que personne de la Trinité. La Parole de Dieu, l’intelligence de Dieu. Mohyi Addin Al-Araby dans son livre dit : « La Parole est la Divinité ».

Le journaliste présentateur. Il le dit de façon très brève.

Le Père Zakaria. Si la Parole est la divinité, alors ceci veut dire que la Parole (le Verbe) est Dieu. N’est-ce pas ?

Le journaliste présentateur. C’est exact

Le Père Zakaria. Que disons-nous, nous les chrétiens ? « Au commencement étant le Verbe (la Parole), et le Verbe était en Dieu et le Verbe était Dieu. » C’est la même chose que dit le texte arabe avec la « Parole » (kalima) utilisée au masculin, et pas au féminin. Donc il ne s’agit pas d’une simple parole humaine, nous avons ici une Personne, qui est le logos de Dieu.
Ainsi maintenant, nous avons Dieu, nous avons la Parole de Dieu qui est le logos, l’intelligence, la pensée de Dieu. A présent il nous reste à traiter la question de l’Esprit Saint. L’Esprit Saint est-il Dieu ? Penchons nous sur cette question. La sourate 2, verset 87 dit « Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit. » Ceci est répété au verset 253 : « A Jésus fils de Marie Nous avons apporté les preuves (les signes, miracles), et l’avons assisté par le Saint-Esprit. » Encore dans la sourate 5, verset 110, il est dit : « Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr…. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. »

Le journaliste présentateur. J’ai une objection ici, Père. Nos frères musulmans disent que l’Esprit Saint est le même que l’Esprit Saint qui assisté Mohamed en lui donnant le Coran. Nous voulons clarifier la différence. L’assistance ici concerne un messager de Dieu qui a transmis le Coran à Mohamed, il y a là une grosse différence.

Le Père Zakaria. C’est un fait que dans le Coran c’est l’ange Gabriel qui intervient.

Le journaliste présentateur. Est-il mentionné en tant qu’Esprit Saint ?

Dans le Coran l’Esprit Saint est l’Esprit de Dieu lui-même

Le Père Zakaria. Il est mentionné en tant qu’un esprit venant de Dieu. Mais dans le Coran également l’Esprit Saint est mentionné comme l’Esprit de Dieu lui même. En tant que témoignage je cite Cheikh Mohamed Al Hariry Al Bayyumy شيخ محمد الحريرى البيومى dans son livre « L’esprit et son identité », page 53 il dit « Le saint-Esprit est l’Esprit de Dieu ».

Le journaliste présentateur. Pouvez-vous répéter le titre du livre, Père ?

Le Père Zakaria. En arabe le titre est « Arruhu wa mahiyyatuha » الروح وماهيتها, page 53, dont l’auteur est Sheikh Mohamed Al Hariry Al Bayyumy. Le Coran également demande de ne mentir ni à Dieu, ni à son Esprit. Donc ici l’esprit doit être l’Esprit de Dieu. Donc l’Esprit Saint est l’Esprit de Dieu parce que nous ne pouvons pas concevoir Dieu sans un esprit. Et si on prétend que l’Esprit Saint est Gabriel, qu’en est-il de Dieu ? A-t-Il un esprit ou pas ? A-t-Il l’attribut de vie ou pas ?

Le journaliste présentateur. Aussi cet ange a été créé par Dieu. Comment pouvons-nous appeler une créature de Dieu l’Esprit de Dieu ? Ceci ne va pas.

Le Père Zakaria. Mais non pas, les musulmans regardent cela de façon différente. Ils disent que l’Esprit Saint (littéralement l’esprit de sainteté) signifie qu’il est l’esprit venant de la sainteté, qui est Dieu, à savoir un esprit envoyé par Dieu saint. Mais ceci ne réfute pas le fait que Dieu a un esprit. Gabriel ne peut pas être l’Esprit de Dieu. Dieu doit avoir un esprit car il possède la vie en tant qu’attribut personnel qui fait partie intégrante de Dieu, parce que Dieu vit à travers Son Esprit, et donne la vie.

Le journaliste présentateur. Quel est le sens de la sourate 19 (Marie), verset 17, « Nous lui avons envoyé notre Esprit. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait. » Donc c’est l’esprit de Dieu. Il n’a pas dit l’esprit j’ai créé. Il dit Notre esprit il y a donc une différence entre les deux.

Le Père Zakaria. Nous voulons examiner la question du point de vue des musulmans. De sorte que je ne m’exprime pas en interprétant les choses à notre façon. Bien ils voient le verset « Nous lui (Marie) avons envoyé notre esprit comme un esprit venant de nous », et ils interprètent le reste du verset en disant que l’ange lui est apparu sous la forme d’un homme. C’est leur interprétation, je ne vais pas la discuter. Mais dans ma discussion afin d’être équitable, et parlant logiquement, je demande : Dieu a un esprit ou non ? Laissons Gabriel de côté pour l’instant. Est-ce que Dieu est sans esprit ?

Le journaliste présentateur. Bien sûr que non.

Le Père Zakaria. Bien sûr que non. D’accord, cet esprit est-il saint ou non ? N’est-il pas le Saint ?

Le journaliste présentateur. Sûrement oui, Dieu est Saint.

En savoir plus

Extrait du site Notre Dame de Kabylie, suite d’interview du père Zakaria Botros sur la Trinité dans le Christianisme.

Notes

[1Le Coran nomme le Christ « le Messie », ou le « Messie Jésus », ou « fils de Marie Jésus » où Jésus est nommé « Issa », ou « Hissa », en arabe, ce qui n’a pas de signification particulière. En effet ce nom n’a aucun rapport avec celui des arabes chrétiens, qui utilisent le nom donné par l’ange Gabriel à Marie et Joseph dans le Nouveau Testament « Yashou », c’est à dire « Il Sauve ». En hébreu Jésus « Ieschoua » se traduit par « Dieu sauve ». Sous ces deux derniers noms Jésus se manifeste comme Vrai Dieu et Vrai homme, ce qui n’est pas le cas avec Issa.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Eglise catholique du Var

Eglise de France