EtreCathollique2

Le catéchisme de saint Pie X et le Catéchisme de l’Église catholique au n° 815, nous rappellent que pour être catholique il faut professer la foi de l’Église, recevoir les sacrements et obéir aux pasteurs légitimes de l’Église.
Dans les périodes de trouble de l’Histoire de l’Église, il importe de ne pas céder à la panique, au faux mysticisme ou à un intellectualisme désincarné.
Il faut accepter la mission prophétique du Christ en adhérant à toute la foi reçue des apôtres transmise et explicitée par le Magistère de l’Église. Nous ne pouvons pas faire le choix depuis Nicée jusqu’à Vatican II, mais devons comprendre et découvrir l’unité de la foi. L’herméneutique de la continuité si chère à Benoît XVI s’impose donc, c’est-à-dire le refus de rupture dans l’interprétation de la Tradition.
Ensuite, participer à la mission sacerdotale du Christ, c’est vivre des sept sacrements comme l’Église nous le demande. On ne peut décider par soi-même de ce qui est essentiel pour la sanctification.
Enfin participer à la mission royale du Christ c’est comprendre que l’Église est une société hiérarchique dont la mission de gouvernement est confiée au pape et aux évêques.
La vie de l’Église n’est pas une histoire à l’eau de rose, la route est parfois sinueuse et les tensions ont toujours existé entre ces trois réalités. Cependant, tout l’effort de chaque membre de l’Église est de veiller et maintenir ces trois réalités pour demeurer catholique : accepter toute la foi de l’Église, vivre des sacrements et rester fidèle au Souverain Pontife et aux pasteurs légitimes.
C’est une question de vie ou de mort : un seul troupeau, un seul pasteur

Abbé Fabrice Loiseau +

Publié dans le 30 mars 2020

PRETRES ET FRERES POUR ANNONCER LA MISERICORDE