En stage inter-cycle

Cinquième d’une famille de sept enfants, j’ai été élevé depuis mon plus jeune âge dans une famille catholique très pratiquante. La prière en famille le soir était plus que bienvenue. C’est cette vie d’une certaine exigence spirituelle qui m’a amené très tôt à me poser la question du sacerdoce.

Laissant la question légèrement en suspens pendant ma prime adolescence, je me suis retrouvé sur les routes de pèlerinages qui m’ont conduit à rencontrer des prêtres avec lesquels je conserve encore un excellent contact. Ils m’ont permis de prendre conscience par moi-même de l’appel que me lançait le Seigneur. Le plus difficile dans cette merveilleuse aventure a été d’avoir la générosité de m’abandonner à la Providence et d’offrir ma vie au Bon Dieu, alors même que je savais qu’Il la voulait.

Me voici donc maintenant membre de la société des Missionnaires de la Miséricorde Divine, dans le triple but de l’évangélisation avec une attention spéciale pour les personnes de confession musulmane, de l’adoration eucharistique et de la spiritualité de la Miséricorde, telle que révélée par Notre Seigneur à Ste Faustine : Je désire que la sainte Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes et surtout pour les pauvres pécheurs. Je déverse un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma Miséricorde.

Ce que Dieu a commencé, qu’Il l’achève !

Merci de votre soutien matériel, je vous assure de ma prière.

PRETRES ET FRERES POUR ANNONCER LA MISERICORDE