La communauté est missionnaire par nature et exerce ses apostolats de manière très variée

Paroisse

L’apostolat principal de ses membres est celui de la vie paroissiale classique : vie liturgique, confessions, préparation aux sacrements, catéchisme, aumônerie de jeunes, groupes de foyers, accompagnement spirituel…
La communauté est présente dans quatre lieux en France

 

Mission directe

Les membres de la communauté veillent tous à avoir régulièrement des temps de mission directe, pour aller vers les gens qui sont loin de Dieu. Cette mission «vers les périphéries» permet de ne pas s’endormir sur ses lauriers et d’être au contact avec la réalité du monde. C’est l’occasion de mieux comprendre le monde et aussi de mieux l’aimer de miséricorde.

Les missions directes peuvent avoir plusieurs formes :
- porte-à-porte ou mission de rue
- camp sur les plages
- prédication publique du chapelet en octobre et mai
- processions avec prédication publique
- évangélisation lors de la fête de la musique
- missions au pub "Le Graal"

 

Apostolat auprès des musulmans

L’apostolat auprès des musulmans tient une place de choix dans le cœur des Missionnaires de la miséricorde. Par leur formation et leurs prières, ils s’intéressent tout particulièrement aux musulmans. C’est principalement par des rencontres informelles dans la rue au cours des missions et parfois par des débats théologiques que le contact se fait.

Concernant l’islam, le travail des missionnaires est aussi de redonner le goût de cette mission auprès des musulmans à des personnes qui n’y croient plus ou qui n’en voient parfois pas l’intérêt.

Missions paroissiales

La communauté fait aussi des missions paroissiales, environ trois à quatre par an, dans des paroisses qui le demandent, afin de prêcher sur la miséricorde et d’inviter à la mission. Ils viennent par groupe de 2 à 4 membres pour aider à la mission directe, exhorter à la confiance en Dieu et faire découvrir la dévotion à Jésus Miséricordieux.

 

 

Prédication de retraites

Les prêtres de la communauté prêchent aussi des retraites, spécialement selon les exercices de Saint Ignace, mais aussi des retraites centrées sur le mystère de la miséricorde.

 

Aumônerie militaire

Certains membres ont une mission auprès de l’armée. C’est le cas de frère Guillaume qui est aumônier militaire de la garnison Draguignan-Canjuers ou de l’abbé Molin, aumônier militaire de réserve à Marseille.

Aumônerie dans établissements scolaires et à la faculté

Liés aux apostolats paroissiaux, les membres de la communauté ont le souci tout particulier de la formation des jeunes.
Sans avoir la direction d'écoles, ils s'impliquent activement dans les écoles hors contrat qui peuvent être proches de leurs lieux d'apostolats.
Ils assurent aussi l'aumônerie d'établissements sous-contrat.
A Toulon, la faculté de droit a un prêtre de la communauté comme aumônier.

 

Aumônerie de prison et d'hôpital

Deux formes d'apostolat sont aussi au coeur des missions que cherche à développer la communauté car ce sont de véritables oeuvres de miséricorde :
- l'aumônerie d'hôpital (pour porter la communion, donner le sacrement des malades, célébrer parfois des obsèques...)
- l'aumônerie de prison : dans ce contexte si particulier, il s'agit de faire une oeuvre de catéchisme auprès des détenus demandeurs, d'aller faire des visites, de proposer une reconstruction humaine à travers la foi au Christ...

 

Camps d'été

La communauté organise aussi des camps d'été pour permettre à des jeunes de passer des vacances dans un esprit chrétien, et développer les vertus aussi bien humaines que théologales.
Ces camps sont encadrés par des séminaristes de la communauté, et un prêtre des Missionnaires de la Miséricorde assure l'aumônerie.

PRETRES ET FRERES POUR ANNONCER LA MISERICORDE