Bapteme

8 février : Pilat
Frère Sébastien et l’abbé Montfort partent avec une petite trentaine de jeunes marcher dans le Pilat enneigé… c’est une journée de consolation très réussie, après l’annulation du camp ski des ados. Pour les skieurs venant de Marseille la journée de consolation a lieu le 4 mars, aux sources de l’Huveaune.

Nuit du 15 au 16 février : Incendie
La cuisine de la maison commence à prendre feu (court-circuit dans le micro-onde). Heureusement, les détecteurs de fumée nous réveillent et les pompiers arrivent à temps. Mais la cuisine doit être en partie refaite, ce qui prendra plus de deux mois.

19 au 21 février : Miséricorde et Mission
Du fait des restrictions, le week-end annuel « Miséricorde et mission » est scindé en trois pôles : Paris, Lyon et Mar-seille.
Ces deux jours de formation, de prière et de mission permettent à une douzaine de jeunes de prendre un engagement au sein du mouvement Misericordia. À Marseille, Mgr Aveline donne, dans le beau cadre de Notre-Dame-de-la-Garde, un enseignement sur l’histoire et l’actualité du Sacré-Cœur.

22 février : L’Arche
L’abbé Dubrule rend visite à Luc et Benoit, qui sont en stage dans un foyer de l’Arche près de Chambéry. Comme il ne faut pas se mélanger avec les personnes handicapées pour le repas, il pique-niquera… dehors, avec les deux propés.

22 au 26 février : Retraite au Barroux
Une bonne partie des prêtres de la communauté et quelques séminaristes en stage suivent la retraite organisée par l’association sacerdotale Totus Tuus à l’abbaye du Barroux. Cette année, non pas un prédicateur, mais… huit ! Huit moines se relaient, avec leur charisme propre, pour prêcher sur tel ou tel psaume.

Début mars : Fin de travaux
À l’église Saint-Charles de Marseille, les travaux de rénovation du chœur sont achevés et l’échafaudage est démonté !

14 mars (Laetare) : Extraordinaire
L’abbé Dieudonné Massoma, curé de Draguignan, célèbre sa grande messe paroissiale en forme extraordinaire pour la faire découvrir à tous ses paroissiens, quelle grâce ! Tous les paroissiens des Minimes sont venus pour sou-tenir leur curé.

15 au 18 mars : Formation
L’abbé Dubrule est à Paris avec quatre autres prêtres du séminaire de la Castille, au centre des Sulpiciens, pour une session des formateurs de séminaires. Il y retrouve l’abbé Gouyaud, curé de la paroisse de la Croix-Glorieuse à Strasbourg où les abbés Molin et Bertaud exercent leur apostolat.

19 mars : Pèlerinage
De Draguignan, une dizaine de courageux répond à la proposition d’un pèlerinage matinal à Saint-Joseph-du-Bessillon. Départ à 05h15 du matin ! Avis pour l’année prochaine, ne loupez pas le petit déjeuner et les croissants !

19 au 21 mars : Récollection de Carême
L’abbé Dubrule prêche une récollection de carême sur le thème du détachement à Notre-Dame-des-Armées à Versailles. Le 20 mars, il célèbre la messe du cinquième anniversaire du rappel à Dieu de son père, en présence de sa famille.

21 mars : Confirmation
En ce dimanche de la Passion, le père abbé de l’abbaye Sainte-Marie-de-Lagrasse est en Alsace ! Il vient célébrer la messe pontificale des confirmations pour la paroisse de la Croix-Glorieuse à Colmar.

28 mars : Rameaux drive
Grande mission des Rameaux. À Marseille, on invente un concept assez efficace, breveté sous le nom de « Rameaux drive ». (Veuillez pardonner la pauvreté de cette expression.)

Vendredi Saint : Chemin de Croix
À Draguignan, avec l’autorisation de la municipalité, se tient un chemin de croix très priant et missionnaire, en présence de Mgr Rey et des membres de la confrérie Saint-Longin, costumés pour nous aider à mieux vivre la Via Crucis.

Pâques : Vigile pascale
À Marseille, Strasbourg, Lyon et Draguignan, la Vigile pascale a lieu à 06h30, avant le jour. À Toulon la Vigile était la veille. De nombreux baptêmes ont eu lieu, notamment à Lyon et Toulon. Deo gratias !

5 avril : Virus dans la place
Le covid-19 se déclare dans la maison et touche une moitié de la communauté de Toulon. L’abbé Dubrule en profite pour s’isoler et se reposer ! À Draguignan aussi on doit s’isoler !

11 avril : Auprès des Polonais
L’abbé Montfort Gillet est invité par la paroisse « polonaise » de Lyon à prêcher l’après-midi du dimanche de la Miséricorde. En ce grand jour, on constate comment le Christ donne ses grâces, spécialement dans le sacre-ment de pénitence et dans l’adoration.

12 au 17 avril : Covid oblige
La session des séminaristes au Barroux est transformée, en raison des contaminations, en session de formation en interne sur le judaïsme.

18 avril : Prêche et visite
Le père Forel, vicaire général de Toulon, vient prêcher aux messes dominicales et déjeuner avec la communauté. Le même jour, l’abbé de Franclieu emmène les propédeutes découvrir l’apostolat de la communauté à Draguignan. Ils sont si bien accueillis par les prêtres et les paroissiens qu’ils veulent tous revenir à Draguignan pour leur stage intercycle dans trois ans. Quoique… ils hésitent avec Lyon !

20 avril : 40 bougies
L’abbé Eloi Gillet fête ses 40 ans ! Ses frères de communauté et ses paroissiens ne l’oublient pas !

 

… Et c’est ainsi que la Miséricorde divine progresse de jour en jour.

Publié dans , le 28 juin 2021

PRETRES ET FRERES POUR ANNONCER LA MISERICORDE