edito

Ce qui est définitif fait-il peur ? Est-ce un signe d’intransigeance, de manque d’ouverture ou d’esprit de synodalité ? On peut se poser la question quand on voit que de nombreux participants au synode se sont réjouis d’une « Église en mouvement », qui semble progresser vers le mouvement suivant. Chemin, processus, changement, tels sont les termes en vogue.

Il est bien sûr nécessaire que l’Église progresse et approfondisse la vérité révélée, pour l’annoncer de manière toujours plus crédible afin qu’elle touche les cœurs. Mais il ne faut pas oublier qu’elle s’appuie en cela sur le dépôt de la foi, qu’elle explicite sans le faire évoluer depuis deux mille ans. Dans cet approfondissement, elle déclare définitifs des enseignements. Tel est le cas, par exemple, des paroles de St Jean-Paul II sur l’ordination des femmes : « Afin quil ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l’Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf.  Lc  22, 32), que l’Église na en aucune manière le pouvoir de conférer lordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l’Église» (Lettre apostolique Ordinatio sacerdotalis, 22 mai 1994). Il ne s’agit pas d’un dogme solennel, tel qu’avaient pu l’être ceux de l’Immaculée Conception ou de l’Assomption. Mais la déclaration du caractère définitif de cet enseignement engage malgré tout l’infaillibilité du pape autant que pour un dogme.

Les enseignements définitifs de l’Église sont ce rocher sur lequel le Christ appelle à tout bâtir. Ils ne sont pas des pierres en travers du chemin, empêchant l’Église d’être en phase avec le monde. Ils sont bien les certitudes sur lesquelles elle s’appuie pour annoncer la Parole salvatrice de Dieu à temps et à contre-temps.

Notre monde changeant et en perte de repères a plus que jamais besoin de ces enseignements stables et constants de l’Église, qui seuls nous guident vers la vie éternelle.

Abbé Jean-Raphaël Dubrule +

 

Publié dans , le 12 décembre 2023

PRETRES ET FRERES POUR ANNONCER LA MISERICORDE